Aptitude

Est-ce que la course ferme les cuisses et les fesses?

Est-ce que la course ferme les cuisses et les fesses?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La course renforce et tonifie les muscles du bas du corps.

Polka Dot Images / Polka Dot / Getty Images

La course est généralement considérée comme un exercice cardiovasculaire destiné à améliorer la santé cardiorespiratoire et à brûler les graisses, mais elle peut également développer des muscles et raffermir les cuisses et les fesses. Il suffit de regarder les cuisses et les fesses toniques des coureurs de fond et des sprinters pour reconnaître les effets bénéfiques que la course peut avoir sur votre musculature. Vos cuisses et vos fesses, conjointement avec d'autres muscles du bas du corps, travaillent pour propulser votre corps et stabiliser votre tronc pendant que vous courez.

Façonner et tonifier

Courir simultanément brûle les graisses et donne forme et tonifie les muscles de la cuisse et des fesses. Selon l'American Council on Exercise, le jogging, la course et le sprint sont des exercices très efficaces pour les muscles du bas du corps. Cependant, les gains de masse musculaire maigre seront limités, car vous ne travaillez que contre votre poids. Si vous souhaitez acquérir une masse musculaire importante, incluez un entraînement à la résistance dans votre routine ou concentrez-vous spécifiquement sur vos fesses et vos cuisses.

Travailler ces cuisses

Vos quadriceps - les muscles situés à l'avant des cuisses - travaillent pour fléchir, allonger et stabiliser vos genoux. Ils se contractent également pour amortir les impacts lorsque votre pied touche le sol. Vos muscles ischio-jambiers - les muscles à l'arrière de vos cuisses - aident à fléchir et à étendre vos genoux et vos jambes à la hanche. Ces actions aident à tonifier et à renforcer les quadriceps et les ischio-jambiers.

Glute Power

Les deux gros muscles de vos fesses - le grand fessier et le moyen fessier - agissent pour vous propulser vers l'avant et stabiliser votre bassin et vos articulations de la hanche pendant que vous courez. Vos fesses travaillent de concert avec vos cuisses dans votre démarche. Selon l'entraîneure en puissance Nancy Cummings, citée dans l'édition 2007 du "Runners World", vos fessiers se touchent lorsque votre pied touche le sol, suivis de vos ischio-jambiers et de votre quadriceps.

Entrer dans l'overdrive

Augmentez votre intensité en sprintant ou en montant. Selon une étude publiée dans le numéro de janvier 2014 de "L'American Journal of Physical Anthropology", le sprint implique plus de fibres musculaires dans les fesses. La montée est difficile, mais les résultats rendent l'effort rentable. Selon l'entraîneur de course et auteur Martin Duggard, dans un extrait de livre publié dans l'édition du 31 mai 2011 de "Runners World", courir en montée développe une puissance explosive et un tonus musculaire au niveau des hanches, des fesses, des ischio-jambiers et des mollets.


Voir la vidéo: 2 RAFFERMIR TES CUISSES ET FESSIERS (Août 2022).