Aptitude

Running Uphill serre-t-il l'intérieur de vos cuisses?

Running Uphill serre-t-il l'intérieur de vos cuisses?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La course en hauteur renforce les muscles, brûle les graisses et aide à resserrer l'intérieur de vos cuisses.

Jupiterimages / Stockbyte / Getty Images

Tandis que la réduction ponctuelle de problèmes tels que l’intérieur de vos cuisses n’est qu’un rêve éveillé, une formation ciblée peut vous aider à atteindre cet aspect maigre et serré que vous désirez sur tout votre corps. Une façon de renforcer l'engagement de l'intérieur de vos cuisses, ainsi que de vos quads, vos ischio-jambiers et vos fessiers, consiste à intégrer la course à pied dans votre routine. Toute course à pied vous aidera à brûler les graisses et à construire des muscles, révélant ainsi un meilleur ajustement, mais la course en montagne offre à votre corps un défi supplémentaire et oblige vos muscles à travailler de manière à ce qu'ils ne soient pas au même niveau, vous brûlant encore plus. ton effort.

Travailler plus dur

La science dit que si vous montez une côte, vos muscles de la cuisse intérieure doivent travailler plus fort. Une étude publiée dans la revue Medicine and Science dans Sports and Exercise a montré une charge musculaire nettement plus importante, voire davantage de travail, dans plusieurs groupes de muscles nécessitant une course en pente. Cependant, tous les principaux groupes musculaires du bas du corps ne doivent pas travailler plus fort. Selon l’étude sur la charge musculaire et une étude du Journal of Applied Physology, qui ont testé l’activation musculaire des jambes chez un groupe de 12 jeunes femmes, seuls certains groupes musculaires travaillent plus fort pendant la course en montée, il est donc important de mélanger votre routine pour pour activer tous vos principaux groupes musculaires du bas du corps afin de modeler l'intérieur de vos cuisses et l'ensemble de votre moitié inférieure.

Focus sur l'intérieur des cuisses

En plus d'ajouter des collines à votre routine, vous pouvez couper l'intérieur de vos cuisses et le reste des muscles de vos jambes en les utilisant de différentes manières au fur et à mesure de vos déplacements. Pour ce faire, ajoutez des mouvements que vous n’utiliseriez généralement pas, comme des sauts, des sauts, des genoux hauts et des coups de pied. Pour cibler réellement les muscles de la cuisse, exécutez en zigzag, avec votre côté droit ou gauche orienté vers l’avant. Une autre façon de mélanger l'engagement musculaire est d'essayer de courir en arrière. Assurez-vous simplement de regarder où vous allez.

Cours plus vite

Courir en montée augmente votre capacité aérobique, votre efficacité à utiliser l'oxygène, votre force et votre puissance. De courtes rafales - à peine dix secondes - de montée en montée aussi fort que vous pouvez recruter vos fibres musculaires à contraction rapide et "apprendre" à votre corps à aller plus vite. L'entraîneur Brad Hudson incorpore des répétitions en côte dans les routines de son athlète, qui signalent des temps de course plus courts et une vulnérabilité moindre aux blessures. Courir plus vite augmente considérablement le nombre de calories que vous brûlez par unité d'effort. Ainsi, si vous augmentez votre vitesse, vous augmenterez votre dépense calorique, ce qui vous aidera à réduire la graisse corporelle de partout.

Bonne forme

Courir en montée est différent de courir sur des chaussures plates de plusieurs façons, y compris la façon dont vous tenez votre corps. Les coureurs de montagne d'élite Max King et Brandy Erholtz semblent avoir perfectionné leur forme de course en montagne. Ils conseillent de garder vos bras en mouvement et que vos jambes suivront, et de garder vos yeux. En levant les yeux, vous maintenez les voies respiratoires ouvertes et maximisez le volume de travail de vos poumons. Vous évitez ainsi que vous vous courbiez et que vous ne mettiez trop de stress sur les muscles ischio-jambiers et le bas du dos.

Considérations

L'intégration de collines dans votre routine aidera à développer la musculature, à activer certains groupes musculaires du bas du corps, à augmenter votre vitesse et à faire fondre la graisse de tout votre corps, vous donnant ainsi un air maigre et serré. Comme pour tout entraînement dur, les répétitions en pente doivent être suivies d’une certaine récupération, si vous voulez en tirer les avantages. Courir sur un terrain vallonné est une chose, mais ne répétez pas les montées plus d'une fois par semaine, sinon vous risqueriez de faire plus de mal que de bien.